12 mars 2018

Le coeur du bonheur

Tandis que tombe la nuit, elle se tient devant la maison et regarde par la fenêtre.  Une douce lumière jaune éclaire la pièce de vie.  Une jolie nappe sur la table.  Un vase rempli de fleurs de saison. Une commode en pin.  Sur la cuisinière, une casserole laisse s’échapper de petits volutes qu’elle imagine au parfum d’une bonne soupe. Il n’y a personne. Pourtant tout indique la chaleur d’un foyer.  Elle se blottit dans ses propres bras.  Elle est là contemplative comme devant une toile. Elle se... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 12:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 mai 2017

Le funambule du temps

Dans le vestibule, corps d’ébène et âme de porcelaine, règne la pendule. Funambule du temps. Elle sonne les heures trop courtes d’un bonheur qui se voudrait éternel, qui souhaiterait que les grins de sable qui s’écoulent durcissent, masse compacte, pour que durent, encore et encore, ces doux moments.  Elle égrène les minutes interminables de cette douleur qui n’en finit pas.  Qui semble vouloir durer toujours. Même les secondes s’entêtent et se jouent de notre impatience à recevoir cette nouvelle que nous attendons avec... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 07:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 mars 2017

La petite fée

Il y a cinq ans, une petite fée est entrée dans ma vie semant de la poudre de bonheur sur mon chemin pour :   apporter de la lumière aux jours de grisaille ; mettre du rire dans les larmes ; peindre en rose la morosité de la réalité ; gommer la cruauté des mots et la douleur des maux ; habiller de fête les jours de monotonie ; donner du sens à chaque respiration, au moindre battement de cils, à chaude pas,…   Petit minois dessiné au pinceau sertis de deux grands yeux peints en camaïeu de vert, ma petite fée se... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 mars 2017

Auguste

  Salut, je m'appelle Auguste ! Ça vous fait rire ? Ça tombe bien parce que je suis un clown. Je ne suis pas très vieux. Pas très grand non plus.   Avec un prénom comme celui-là, il y avait deux possibilités pour moi : être empereur ou clown. Empereur ça rime avec grandeur, frimeur, malheur, horreur, stupeur,…Très peu pour moi. Donc, c'était dit : “Je serais clown”. Pour le meilleur et pour le rire.   En plus, avec mon physique et mon allure…C'était d'une évidence ! Un nez tout rond et rougeâtre sauf quand il fait... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,