06 janvier 2019

Le trésor de Cochise.

La petite ville sise au creux de la vallée a retrouvé l'automne et sa tranquillité après la période estivale qui chaque année déverse son flot de touristes.  Avant l'hiver et les amoureux des pistes enneigées, la basse saison offre une parenthèse agréable.  Jean prise cette trêve même si dès le début de l'été il trouve refuge dans le chalet de son grand-père qu'il ne quitte que pour gagner son travail.  Célibataire endurci après une histoire d'amour qui l'a confiné dans une dépression profonde durant de... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 septembre 2018

Papillon noir.

Il y aura deux pilastres unies par une grille à l’usure du tempsIl y aura la longue allée de terre battue bordée de marronniersIl y aura le gazouillis des oiseaux dans le crépuscule naissantIl y aura la façade de la vieille bâtisse aux ocres moirés du soleil couchantIl y aura elle, le corps alangui sur le banc de bois, sous le chapeau de paille et son sourire lumineux invitation au bonheurIl y aura le papillon bleu posé sur la dentelle écrue de sa frêle épauleViendra la nuit sans lune aux allures d’éternité fendue par un ricanement... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 11:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 mai 2017

Le funambule du temps

Dans le vestibule, corps d’ébène et âme de porcelaine, règne la pendule. Funambule du temps. Elle sonne les heures trop courtes d’un bonheur qui se voudrait éternel, qui souhaiterait que les grins de sable qui s’écoulent durcissent, masse compacte, pour que durent, encore et encore, ces doux moments.  Elle égrène les minutes interminables de cette douleur qui n’en finit pas.  Qui semble vouloir durer toujours. Même les secondes s’entêtent et se jouent de notre impatience à recevoir cette nouvelle que nous attendons avec... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 07:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 avril 2017

Engouement

Engouement, pansement de l'âme Sursaut, la tête qui sort de l'eau Quelques instants ou simplement un instant Le corps qui s'agite, le coeur qui palpite La vie qui bat, s'ébat, se débat Des étoiles dans les yeux bleus de l'espoir Un sourire qui s'illumine dans le miroir Et puis, l'obscurité, la nuit noire Le corps se tord puis s'endort longtemps Le coeur se ferme, se recroqueville, se pétrifie Les étoiles s'éteignent dans les yeux gris du désespoir Une grimace brise le miroir Jusqu'au prochain engouement...
Posté par Pierrot de Lune à 12:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 mars 2017

Au fil de la vie...

                                                                Si la vie n'est pas un long fleuve tranquille, il n'est pourtant pas rare :   de longer des berges verdoyantes plantées d'arbres aux couleurs de toutes les saisons ; de découvrir, au détour d'un méandre, un îlot où il est agréable de mettre pied à terre en Robinson Crusoé rêvant de paysages... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2017

Le bateau fantôme

Minuit un peu paumée Dans un coin de ma vie je t’ai rencontré Avec l’envie d’avancer vers ce quai Où nous voulions être amarrés Où est la vérité ? Nuits blanches d’un silence qui depuis s’est ancré Dans les méandres d’une vie qui ne cesse de s’interroger Sur l’histoire de ce bateau échoué loin des quais Bateau en quête d’un capitaine qui l’amènera à quai Amarré à jamais loin des « oui mais ». Mais… Histoire d’une vie jamais rencontrée Histoire d’une vie qui restait à raconter… Le bateau a coulé, les embruns... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2017

Sans masque

Allongée, le corps planté d’aiguilles, je me laisse porter par la musique ambiante.  Les yeux fermés, je fais le vide.  Progressivement, elle entre en moi.  Je la laisse faire son chemin.  Sur la toile de mes paupières closes, je regarde le film qu’elle joue pour moi.  Mon imaginaire se laisse libre cours au rythme de cette mélodie.  Ce film est le mien car cette musique est le réalisateur de cette vie connue de moi seule.   Pas de jugement, pas de masque simplement une musique qui se fait le... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mars 2017

Un dimanche d'automne

J'ai une horloge biologique imperturbable que plusieurs mois hors du circuit du travail n'ont même pas déréglée. Alors, ce n'est pas un dimanche qui aura raison de sa vigilance. Tôt réveillée, je tente de ruser mais ma tentative est vaine. Quelques étirements, respirations yoga et me voilà debout. Il fait sombre. Le mois d'octobre est bien avancé. J'ouvre la porte-fenêtre et me glisse sur la terrasse. Un moment comme je les aime. Tout est calme dehors. C'est dimanche, n'en déplaise aux lève-tôt, il y a ceux qui font la grasse... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mars 2017

Je suis une pierre

Je suis une pierre. Je ne roule pas. Je n'amasse pas non plus de mousse. Je suis polie. Battue par la pluie, gelée par le froid, agressée par les vents violents. J'ai perdu mes aspérités. Je suis ovoïde et me trouve plutôt belle. Je ne suis pas d'origine noble. Rien à voir avec le saphir dont j'admire la beauté pas plus qu'avec l'émeraude. Je ne suis même pas dans la hiérarchie des minéraux et n'ai donc pas ces vertus que l'on prête à l'ambre ou à l'onyx. Je vous dirai sans amertume que cela me contente. J'oserais même déclarer à... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,