25 mars 2018

Le silence pour complice

Se taire Faire abstinence de paroles. Sceller les lèvres Empêcher l’envol des sons.   Se terrer Se confiner en son être. Se blottir contre le cœur qui bat. S’abandonner au bercement des émotions.   Se draper de silence Plonger dans ses eaux profondes. S’abreuver à sa source Se nourrir de sa puissance.   Se lover dans la chaleur de ses bras. Sentir l’éclosion, le jaillissement Laisser monter l’ébullition. Se multiplier les couleurs, les images.   Saisir la plume, prolongement de la main ... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 mars 2018

Le coeur du bonheur

Tandis que tombe la nuit, elle se tient devant la maison et regarde par la fenêtre.  Une douce lumière jaune éclaire la pièce de vie.  Une jolie nappe sur la table.  Un vase rempli de fleurs de saison. Une commode en pin.  Sur la cuisinière, une casserole laisse s’échapper de petits volutes qu’elle imagine au parfum d’une bonne soupe. Il n’y a personne. Pourtant tout indique la chaleur d’un foyer.  Elle se blottit dans ses propres bras.  Elle est là contemplative comme devant une toile. Elle se... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 12:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 mars 2018

Aux âmes errantes

Aux âmes errantes en quête d’un quai à la nuit tombante Echalas efflanqués, visages émaciés, regards égarés Ombres furtives perdues dans la brume naissante Fantômes qui n’effraient plus les enfants délurés.   Aux âmes errantes transparentes aux yeux du soleil levant Orphelins de toute dignité, ils n’ont plus d’identité Pestiférés des temps modernes, lépreux en guenilles Ames condamnées à l’oubli par les égoïstes civilisés.   Aux âmes errantes, épouvantails urbains dressés dans le vent Corbeaux endimanchés, ne vous... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
07 mars 2018

La prison des émotions.

D'abord, ce film brillant qui tapisse l'oeil, embue le regard. Et puis, une perle qui se forme juste sur le coin. Elle roule, déroule un collier de ses semblables. Elles deviennent ru et ensuite, ruisseau le long de la joue. Puissent-elles devenir rivière ou mieux encore torrent Mais l'heure n'est point encore venue. Déjà le corps se tétanise, étouffe le sanglot jusqu'à la douleur. Pourtant, un sourire s'esquisse sur cette bouche, L'heure du dégel a sonné pour ces lèvres pétrifiées. Bientôt, elles pourront s'ouvrir,... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mars 2018

L’Angelus.

    Il était l’ange élu, brillant au firmament. Il volait bien au-dessus de la meute de ses pairs dont il se jouait et qu’il narguait sans vergogne. Il prenait grand soin de son plumage dont la blancheur n’était à nulle autre comparable. Il était admiré de tous.  Il suscitait la convoitise, l’envie voire même la jalousie. Ils étaient nombreux à se prosterner à ses pieds, un regard de lui les aurait rendus heureux, les aurait fait exister. S’il aimait leurs compliments, se vautrait dans leurs éloges, il n’avait que... [Lire la suite]
Posté par Pierrot de Lune à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,