Le jour se lève lentement dans le calme. Sans brutalité.

Les nuages sortent de leur sommeil, s'étirant doucement pour conserver, un temps encore l'immobilité de la nuit.

Ça et là, les vestiges d'une neige malmenée par la pluie.

Poussière blanche saupoudrée sur les toitures exposées au nord.

Mince tapis figeant les herbes rebelles qui ont percé sa fragilité.

Pourtant le silence dont elle a le secret persiste. Est-il annonciateur de son prochain retour ?

Aujourd'hui peut-être, de légers flocons d'ouate, cadeaux du ciel, vont danser mollement, papillons éphémères, avant de s'harmoniser en un gigantesque puzzle dont seul l'hiver a le secret.