Il y a cinq ans, une petite fée est entrée dans ma vie semant de la poudre de bonheur sur mon chemin pour :

 

apporter de la lumière aux jours de grisaille ;

mettre du rire dans les larmes ;

peindre en rose la morosité de la réalité ;

gommer la cruauté des mots et la douleur des maux ;

habiller de fête les jours de monotonie ;

donner du sens à chaque respiration, au moindre battement de cils, à chaude pas,…

 

Petit minois dessiné au pinceau sertis de deux grands yeux peints en camaïeu de vert, ma petite fée se prénomme Aglae.